Actions marquantes

2019
Début d'année difficile pour la ligne Lausanne-Vallorbe-Frasne-Dole-Dijon-Paris: une paire de courses devrait disparaître au mois de décembre 2019. La résistance s'organise. La FTJA est de la partie. Au mois de mars paraîtra la Gazette #7. L'Assemblée générale de la FTJA aura lieu le vendredi 20 septembre à Neuchâtel. En décembre devrait entrer en fonction le nouveau matériel roulant entre Neuchâtel et Frasne.

2018
En cette année de grèves SNCF, la FTJA entretient de nombreux contacts, pas médiatisés, avec les décideurs de la ligne. Lors de l'assemblée générale à Frasne, une table ronde est organisée sur le futur de la ligne du Franco-Suisse et la billettique. Michel Neugnot (1er Vice-Président de la Région Bourgogne-Franche-Comté) et Laurent Favre (Conseiller d'Etat du Canton de Neuchâtel) et la Vice-Présidente de l'Assemblée nationale, Annie Genevard, participent à ces assises annuelles.

2017
La FTJA organise avec le RVT-Historique le 75ème anniversaire de l'électrification de la ligne du Val-de-Travers. La Gazette #6 a du volume et contient 8 pages. L'événement est relayé par les médias à grande échelle.

2016
La FTJA organise sa troisième enquête de satisfaction et consacre une partie du sondage aux comportements des passagers. 

2015
La FTJA devient plus visible grâce à la création du logo FTJA et la mise en ligne du site www.ftja.eu. Elle réalise la seconde enquête de satisfaction. Le 30 octobre 2015, la FTJA célèbre son 75ème anniversaire. Sur le bateau "Fribourg" a lieu l'assemblée générale et l'apéritif. A l'Hôtel Beau-Rivage, lieu de la naissance de la FTJA en 1940, est donnée la soirée de gala. En tout, 80 personnes des milieux politique et économique du Canton de Neuchâtel et de la Région de la Franche-Comté participent aux réjouissances, dont le CEO de TGV Lyria, Andreas Bergmann.

2014
La FTJA réalise la première enquête de satisfaction des passagers de l’offre ferroviaire « Neuchâtel-Travers-Frasne-Pontarlier », publie la première édition  de la Gazette FTJA et, lors de son assemblée générale, actualise pour la troisième fois en 74 ans, ses statuts. 

2013
La FTJA organise une une pétition et une récolte de signatures dans le Canton de Neuchâtel et en Franche-Comté pour le maintien d’une course TGV Neuchâtel-Pontarlier-Frasne-Paris. Elle mobilise les troupes à Berne devant le Palais fédéral et à Paris devant le Sénat pour sensibiliser les élus aux enjeux de la ligne TGV Lyria Neuchâtel-Pontarlier-Frasne-Paris. Les efforts sont vains et la course directe TGV est stoppée le 14 décembre 2013. La FTJA ne s'avoue pas vaincue, participe à la définition de l’offre de substitution et en fait la promotion.

2010
La FTJA mandate un bureau d’ingénieurs spécialisés qui fait le constat que trois liaisons quotidiennes entre Berne et Paris via Neuchâtel, dont une sans changement à Frasne, sont rentables et qu’une quatrième, du point de vue technique, pourrait être mise en place sans difficulté.

2009
Après des mois d’instabilité, la FTJA prend acte de la décision de Lyria de supprimer l’un des allers-retours entre Berne et Paris. Une étude universitaire relève que 64% des entreprises neuchâteloises se rendant à Paris utilisent le TGV.

Informations complémentaires

Consulter les actualités.